Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - précarité

Fil des billets

La CGT : Ne laissons pas faire le MEDEF !

AAAgelchatpauv.jpg
Jeudi 13 décembre est un jour de mobilisation des salariès à l'appel de la CGT contre la précarité, la flexibilité et les bas salaires.
Des négociations interprofessionnelles sont en cours entre les organisations syndicales de salariés et les représentants des employeurs sur la « sécurisation de l’emploi » et les « retraites complémentaires ARRCO - AGIRC ».
L’objectif du patronat pour ces négociations : une régression sociale historique après le cadeau fiscal de 20 milliards que lui a accordé le gouvernement sans aucune contrepartie.
La CGT appelle les salariés à se mobiliser nombreux le 13 décembre pour dire au MEDEF et aux employeurs : « la précarité, la flexibilité, chômage, les bas salaires : ça suffit !!! ».
Le Medef utilise la crise pour imposer une véritable régression sociale en faisant un chantage permanent : les entreprises seraient au bord du gouffre, en grande difficulté, au point qu’il faudrait accepter une remise en cause des droits sociaux, plus de flexibilité pour les salariés, plus de facilité pour licencier pour les employeurs et tout cela au nom de la compétitivité…
Ce serait la fin du contrat de travail qui fixe les conditions d’emploi, de travail et de rémunération.
Le CDI serait encore trop rigide : le Medef veut généraliser les contrats de mission ou les contrats intermittents.
Les procédures de licenciement seraient trop contraignantes, il veut limiter les recours en justice et les montants des indemnités, réduire les délais de procédure. Bref, tout pour contourner le licenciement économique et ses obligations vis-à-vis du salarié.
D’après le Medef, les entreprises ne pourraient plus financer les régimes de retraites complémentaires ; la seule solution serait une baisse drastique des prestations pour 18 millions de salariés et 11 millions de retraités.
La perte du pouvoir d’achat pourrait s’élever à 6 %!
Les efforts sont décidément toujours demandés aux mêmes !
La CGT a décidé d’alerter les salariés, les retraités, les privés d’emplois et les appelle à intervenir ensemble en direction des employeurs et du Medef le jeudi 13 décembre 2012 pour faire entendre leurs revendications dans les négociations.
Nous contestons les 20 milliards d’euros supplémentaires « d’allègement du coût du travail » que vient d’obtenir le patronat. Ils s’ajoutent aux 172 milliards d’euros d’aides publiques dont bénéficient déjà les entreprises.
Les derniers chiffres du chômage, avec 5,2 millions demandeurs d’emploi toutes catégories confondus, démontrent l’inefficacité de ces logiques.
Le gouvernement, suite à l’interpellation de la CGT, s’est engagé à évaluer l’efficacité des aides publiques. Il faut maintenant obtenir les modalités. La CGT demande que les aides publiques servent à l’emploi, aux qualifications, à la recherche.
(communiqué de la CGT)

 

M.G. Buffet et P. Anoot : Répondre à l'urgence sociale de la jeunesse

Avjcmotiv.jpg
Dialogue clichois met en ligne cette tribune commune de Marie-George Buffet, députée communiste et de Pierric Annoot, secrétaire du mouvement de la Jeunesse Communiste
Le débat de la campagne électorale ne recueille pas l’enthousiasme populaire tant il apparait comme éloigné des préoccupations et enjeux des françaises et des français.
C’est particulièrement vrai pour les jeunes auxquels elle semble ne pas s’adresser et dont elle fait peu de cas. Une enquête Ipsos révélait récemment que 87% des jeunes interrogés pensaient que les responsables politiques ne se préoccupaient pas de ce qu’ils pensent ni de leurs préoccupations.
Elles sont pourtant très grandes, au niveau de l’ampleur de la situation d’extrême précarité dans laquelle la jeunesse s’enfonce depuis trente ans, dans notre pays mais aussi en Europe et dans le monde.
Le président du SPF, Julien Lauprêtre a lui même alerté l’opinion sur le « raz de marée de la pauvreté chez les jeunes ».
Ainsi, nous sommes dans une situation d’urgence sociale pour cette jeunesse qui se sent abandonnée par la République.
Le mandat de Nicolas Sarkozy aura, là aussi, été celui de la régression. Indéniablement la génération de jeunes d’aujourd’hui est celle qui concentre les conséquences du grand bon en arrière libéral.
La précarité touche la majorité d’entre eux, dans tous les domaines de leur vie, au point de les priver de se projeter sur l’avenir qu’ils et elles souhaiteraient.
Comment pourrait il en être autrement ?

Lire la suite...

 

La précarité énergétique en France s’étend

avecedf-gdf.jpg
Les cas de précarité énergétique ont augmenté fortement en un an en France, sous l'effet de la crise et de la hausse des factures d'électricité et de gaz.
Le Médiateur national de l'énergie vient de publier un bilan 2011 très fortement marqué par la crise.
Le nombre de saisines a augmenté de 14% l'an dernier : 8044.
Plus marquant, les réclamations de clients qui n'arrivent plus à payer leur facture et à discuter avec leurs fournisseurs a augmenté 80% par rapport à 2010, et représente plus de 15% de l'ensemble des saisines.
"La crise économique et la hausse du coût de l'énergie ont aggravé le phénomène de la précarité énergétique", c'est-à-dire la difficulté à payer ses factures d'électricité ou de gaz, et poussé de plus en plus de ménages modestes à demander une médiation, explique l'institution.
Le Médiateur rappelle au passage que les tarifs réglementés du gaz ont augmenté de 25% en deux ans, et ceux de l'électricité de 8%. Les dettes énergétiques s’élèvent à 1900 euros en moyenne.
Le Médiateur juge les dispositifs existants (comme les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz,) insuffisants, même s'ils vont "dans le bon sens".
Il propose notamment l'instauration d'une trêve générale des coupures du 1er novembre au 15 mars pour l'ensemble des usagers, sur le modèle de la trêve hivernale des expulsions locatives (une trêve des coupures d'énergie est déjà appliquée mais seulement pour certains consommateurs), et l'instauration d'un "chèque énergie", qui viendrait se substituer aux tarifs sociaux.
En réalité, 4 millions de Français sont en situation de précarité énergétique. Le PCF et le Front de gauche proposent l’interdiction des coupures d’électricité et de gaz pour assurer le droit à l’énergie pour tous.

Lire la suite...

 

Secours catholique : Plus pauvres, les jeunes sont les moins aidés

AffgenprecSecCath.jpg
Comme chaque année depuis 1995, le Secours Catholique publie un rapport présentant son analyse statistique de la pauvreté en France, sur la base des situations rencontrées dans ses accueils.
Ce rapport statistique montre qu’en 2010, la situation des personnes les plus en difficulté a continué à se dégrader.
Il s’agit, en particulier, des familles avec enfants, qui souffrent le plus de la crise économique.
Le Secours catholique demande plus de moyens pour soutenir la «?génération précaire?». Selon l’association caritative, les 18-25 ans sont surreprésentés dans les lieux d’accueil.

Lire la suite...

 

16% des jeunes interrogés par la JOC ont travaillé sans contrat de travail l’été dernier

Joclogojob.jpg
La Jeunesse Ouvrière Chrétienne vient de publier son « Baromètre JOC sur les conditions de vie et de travail des jeunes en job d’été »
« 16 % des jeunes interrogés durant l’été 2010 travaillaient sans contrat de travail révèle l’enquête de la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) publiée aujourd’hui.
C’est la deuxième édition de son baromètre sur les conditions de vie et de travail des jeunes en job d’été réalisée pendant l’été 2010 auprès de 732 jeunes. Et une nouvelle fois, les jeunes devront être vigilants cet été ! Heures supplémentaires non payées, travail au noir, congés sucrés…
Les jobs d’été sont encore pour les jeunes l’objet de tous les abus. 20% des jeunes interrogés n’ont pas été rémunérés pour leurs heures supplémentaires.

Lire la suite...

 

Réforme des retraites : la cata pour les femmes!

femmesretraite400.jpg Les femmes sont particulièrement nombreuses et combatives dans les manifestations pour la retraite à 60 ans à taux plein. Et on les comprend : la retraite Sarkozy serait une catastrophe pour elles.
La réforme de la retraite renforce tous les facteurs d'inégalité à l'encontre des femmes.
Malgré toutes les lois sur l'égalité professionnelle, 27 ans après la loi Roudy, les inégalités professionnelles demeurent très profondes.
* Les salaires des femmes à temps complet sont inférieurs de 25% à ceux des hommes (il était de 36% en 1960).
* Les femmes représentent aussi 80% des salariés payés en dessous du Smic.
* 30% d'entre-elles travaillent à temps partiel contre 5% des hommes (85% des postes à temps partiel sont occupés par les femmes). Ce travail à temps partiel est très souvent imposé.
* Elles occupent aussi 70% des emplois précaires.

Lire la suite...

 

LA PRÉCARITÉ, PHÉNOMÈNE DÉVASTATEUR… LES JEUNES AU PREMIER PLAN

jeuneprecar300.jpg
Un fait est incontestable : la précarité des jeunes, et plus particulièrement la précarité des jeunes femmes.
Alors qu’elles sont en nombre supérieur dans les Universités, dans les grandes écoles et que leur taux de réussite scolaire est supérieur à celui des jeunes hommes, elles trouvent plus difficilement un emploi une fois diplômées…et phénomène inverse et paradoxal, lorsqu’elles sont moins diplômées, elles sont reléguées dans les emplois les moins reconnus (temps partiels, missions d’intérims, contrats à durées déterminées…).

Lire la suite...

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs