lagardepourboire350.jpg
La prévision actuelle de croissance du gouvernement est de -1,5%. Nous avions noté ici-même, son caractère fantaisiste. Voilà que le Premier ministre François Fillon estime maintenant "probable" que la récession sera en fait de - 2,5%.
Des institutions économiques comme l’OCDE ou le FMI suggèrent des hypothèses encore plus basses et la Commission européenne table sur une baisse de la croissance de 3% en France. Mr Sarkozy s’avère en réalité être le Président de la récession, des bas salaires et du chômage massif. Comme son compère en Espagne, le socialiste Zapatero qui dirige un pays de 4 millions de chômeurs. Les mêmes politiques produisent les mêmes effets. Faute de s’attaquer à la logique capitaliste.
En Europe, la crise du capitalisme s’étend de la sphère financière à celle de la production. Selon les données de l'Insee, la production industrielle française a baissé pour le septième mois consécutif en mars (- 1,4%).