Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - syndicats

Fil des billets - Fil des commentaires

La CGT opposée à la ratification du traité européen

AmanCGThum.jpg
La CGT se dit "opposée à la ratification du traité européen" et prévient de ses conséquences sociales.
La direction de la CGT affirme vendredi son opposition à la ratification du traité budgétaire européen qui "sanctuarise l'austérité" et aura des "conséquences sociales", et demande une renégociation des traités européens.
"Alors que s'engage enfin un débat en France sur le nouveau traité européen", la CGT "affirme son opposition résolue à toute ratification, sous quelque forme que ce soit, de ce traité", affirme dans une déclaration sa Commission exécutive qui "demande une renégociation des traités européens qui devra notamment consacrer l'adoption d'une clause de progrès social" et se dit "opposée à la ratification par la France de ce traité européen quelle que soit la procédure utilisée".

Lire la suite...

 

Pierre Laurent (PCF) : Le gouvernement doit "sortir du flou"

Amaintholl.jpg
Le gouvernement doit "sortir du flou assez vite, on ne pourra pas durer très longtemps avec quelques annonces symboliques" en matière d'emploi, a déclaré mardi sur France Info le secrétaire national du Parti communiste français (PCF).
Pierre Laurent réagissait à l'ouverture mardi matin des consultations engagées par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, avec les organisations syndicales et patronales représentatives.
Revenant sur son échange avec le chef du gouvernement en fin de semaine dernière, le leader du PCF a indiqué qu'il avait formulé deux propositions pour l'emploi à Jean-Marc Ayrault, auxquelles le Premier ministre n'avait répondu que de façon "très vague".
Il s'agit:
- "d'un moratoire sur les licenciements jusqu'à l'entrée en vigueur de la nouvelle Assemblée nationale"
- de l'inscription "en priorité à l'ordre du jour de la session parlementaire des mesures anti-licenciement et des mesures de relance industrielle".
Sur la relance industrielle, le PCF veut "des mesures fortes tout de suite" et sur les salaires, "nous ne voulons pas un petit coup de pouce.
Nous voulons une augmentation sensible", a souligné Pierre Laurent.
Les communistes exigent une augmentation significative non seulement du SMIC, mais des salaires , des retraites et des minima sociaux. La nationalisation des banques et une nouvelle pratique du crédit rendu sélectif en faveur de l'emploi permettraient aux PME de faire face.
Les charges à réduire pour permettre à nos entreprises ne sont ni les salaires ni les cotisations sociales, mais les charges financières, ces intérêts exorbitants qu'elles versent aux marchés financiers et aux banques.
"Nous ne rentrerons pas dans un gouvernement qui ne prendra pas en compte nos propositions.
Nous voulons des inflexions par rapport au projet de François Hollande. Si c'est pour aller se rallier à la politique de François Hollande, point final, sans prise en compte de nos propositions, ça n'est pas possible".
Il y a urgence pour le moratoire sur les licenciements : face à cette réalité il nous paraît inacceptable que le gouvernement assiste impuissant à ces destructions massives de l'emploi industriel français alors que les Français ont exprimé avec force leur volonté de mettre un coup d'arrêt à ce gâchis.

 

Plans sociaux: Pas de moratoire en vue selon Ayrault ...

ababousegrobenef.jpg
Il faut faire vite contre les licenciements et ne pas se contenter de promesses : il faut immédiatement suspendre les licenciements en cours en imposant aux patrons un moratoire.
C'est du moins ce que veulent les communistes.
Le vote Front de gauche aux législatives servira aussi à marquer cette exigence.
Face à la multiplication des plans sociaux annoncés dans le pays, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF, Nicole Borvo et Roland Muzeau, respectivement Présidents des groupes communistes au Sénat et à l’Assemblée Nationale, ont adressé un courrier au Premier ministre pour exiger une action résolue du gouvernement contre cette vaste casse sociale.
Pour ces élus du PCF : " Passées sous silence au cours des dernières semaines de campagne de l’élection présidentielle, les menaces de plans sociaux drastiques se précisent et se multiplient aux quatre coins du pays.

Lire la suite...

 

1er mai 2012 : Communiqué commun CFDT-CGT-UNSA-SOLIDAIRES-FSU

A1ermai.jpg
Satisfaire les revendications pour le progrès social
Dans cette période de crise en France et en Europe, les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA affirment leur volonté de faire du 1er mai 2012, journée de solidarité internationale du monde du travail, une forte journée de mobilisation, de manifestations et d’expressions revendicatives pour :
- faire entendre les priorités sociales et les préoccupations des salariés, des demandeurs d’emploi, des jeunes et des retraités, en France et en Europe ;
- exprimer la défense des droits fondamentaux et des libertés partout dans le monde ;
- faire reculer la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme.
Dans beaucoup de pays européens, les populations subissent des politiques d’austérité et des réformes réduisant les droits des travailleurs et leur protection sociale.
La crise ne peut être le prétexte pour remettre en cause nos systèmes sociaux.

Lire la suite...

 

Unité dans la rue, unité dans les urnes, avec le Front de Gauche : Des syndicalistes Franciliens s’engagent pour une Europe de progrès social !

Manifaulnay400.jpg
Le capitalisme traverse une crise historique et systémique. Chaque jour de nouvelles suppressions massives d’emplois sont annoncées.
La hausse du chômage est dramatique et sans précédent. Les services publics sont démantelés. Les droits sociaux reculent, la catastrophe écologique s'avance.
Il est urgent de changer de politique ! Il y a de la souffrance sociale et, en tant que syndicalistes, nous la côtoyons au quotidien. Il y a de l’exaspération, de la colère.
(signer l'Appel en ligne)
(Lire la suite de l'Appel)

Lire la suite...

 

CGT: Un fonds d’investissement ne peut se concevoir qu’en lien avec une véritable politique industrielle pour la France

CGTcrise_financiere.jpg

Déclaration de la CGT

Un fonds d’investissement ne peut se concevoir qu’en lien avec une véritable politique industrielle pour la France

Le Président de la République a annoncé officiellement aujourd’hui la mise en place d’un fonds d’investissement géré par la Caisse des Dépôts et Consignations.

L’idée de doter la France d’une capacité d’investissement sous maîtrise publique est bonne. La question est de savoir pour quoi faire, d’autant qu’il est de taille réduite (20 milliards d’euros de capital dont 6 milliards de liquidités) et qu’il n’est pas complété par une politique industrielle pour la France.

La Cgt défend le principe d’un fonds d’investissement au service d’une véritable politique industrielle inscrite dans la durée et visant à développer de véritables filières industrielles créatrices d’emploi.

La conception annoncée par les pouvoirs publics relève plus aujourd’hui de celle d’un Etat pompier, venant au secours d’entreprises en difficulté pour se retirer quand la situation est assainie et les profits de retour.

Certes l’annonce de la présence de représentants des confédérations syndicales dans le Conseil d’orientation est une bonne chose mais cela ne saurait garantir à soi seul une orientation favorable au développement industriel en dehors d’une volonté politique affirmée.

Par ailleurs, la confusion règne quant aux mesures économiques évoquées par le Président de la République, notamment le développement des infrastructures en lien avec la problématique de développement durable. Une clarification des investissements nouveaux décidés est nécessaire.
CGTprudhom.jpg

La CGT continuera à porter des propositions visant tout à la fois à juguler les conséquences dramatiques de la crise à court terme pour les salariés et à enclencher une nouvelle logique économique et industrielle : - mise en place d’un droit de veto suspensif des CE sur les plans de licenciements afin de permettre l’étude de véritables solutions alternatives garantissant l’emploi et le développement des sites industriels et des territoires. - mise à disposition des 50 milliards collectés sur le livret de développement durable aux petites et moyennes entreprises, - création d’un pôle financier public avec comme outil central un établissement public gérant les participations de l’Etat et coordonnant différents réseaux publics d’intervention (il serait placé auprès d’un ministre de l’industrie et du développement économique), - révision générale des aides aux entreprises permettant, sous le contrôle d’une Commission Nationale, de réviser les subventions et allègements de cotisations au bénéfice de l’emploi et du développement industriel. A cet effet, le parlement établirait des critères et les conditions de transparence notamment vis- à- vis des IRP, - mise en place d’un impôt progressif et modulable suivant l’usage des bénéfices (réinvestis ou pas) afin de limiter les ponctions excessives des actionnaires.

Montreuil, le 20 novembre 2008

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs