Dialogue Clichois : blog des militants et élus communistes de Clichy la Garenne

Section PCF de Clichy
87, rue Martre
Tel. : 01.47.37.11.59
Mail : pcfclichy@hotmail.fr

60 jours Octobre 2912

60 jours de juin 2012

60 jours de Juin est paru !

Christian Garnier,

privé du poste de Maire-adjoint Adjoint de quartier Berges de Seine Beaujon - Insertion par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 33 53 E-mail : christian.garnier@ville-clichy.fr

Guy Schmaus,

conseiller municipal privé de sa délégation à la mémoire de la ville par G. Catoire

Calendrier

« janvier 2013
lunmarmerjeuvensamdim
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031

VOS ELUS COMMUNISTES A VOTRE SERVICE

Annie Mendez,

privée de son poste de maire Adjointe aux Droits des Femmes par G. Catoire Reçoit sur rendez-vous au 01 47 15 30 50 E-mail : annie.mendez@ville-clichy.fr

Mot clé - transports publics

Fil des billets

SNCF : Le double langage du PS, ça suffit!

AGare_Saint_Lazare_400.jpg
Le Parlement européen poursuit sa politique de libéralisation du rail, avec en perspective l'exacerbation de la concurrence, la privatisation, les fermetures des lignes et des dessertes les moins "rentables", les hausses des tarifs... Avec l'aide au Parlement européen, des partis socialistes et singulièrement des députés européens socialistes français.
Cheminots et voyageurs doivent le savoir !
Le Parlement européen était consulté en séance plénière à la mi-novembre sur la refonte du premier paquet ferroviaire.
La CGT explique : « Depuis plusieurs mois la CGT, avec ETF, a pris des initiatives notamment européennes le 24 mai et le 8 novembre, pour faire entendre la voix des cheminots européens auprès des parlementaires européens. Nous demandions qu’ils s’opposent à la séparation totale de la gestion de l’infrastructure et de l’exploitation ainsi que des services ferroviaires connexes tels que les ateliers de maintenance et les gares, et à une future libéralisation des services de transport national de voyageurs. » En vain. Le Parlement européen a poursuivi son choix du dogme de la concurrence et de la libéralisation à tout prix en demandant à la commission qu’elle prépare pour 2012 un texte législatif sur la libéralisation totale du trafic national de voyageurs et la séparation complète de l’infrastructure et de l’exploitation et d’ouvrir les ateliers de maintenance à des tiers. Les résultats du vote ont été les suivants: 538 POUR, 82 cONTRE, 41 ABSTENTIONS . Seul, le groupe GUE/NGL (Gauche Unie Européenne), dont les députés communistes français appartenant à celui-ci, et quelques députés ont voté contre. Les députés français de droite et du Parti socialiste ont voté pour, les députés Verts (quels piètres défenseurs des services publics!) se sont abstenus.
Voici la réaction de Didier Le Reste, ancien Secrétaire Général de la Fédération CGT des cheminots (2000-2010), Animateur du Front des luttes du Front de Gauche

Lire la suite...

 

Transports collectifs : Pour P. Laurent (PCF), il est possible de répondre aux besoins des franciliens

Plaurentmeet300.jpg
© Copyright by Photothèque du mouvement social
Lors de la conférence de presse du 10 février, consacrée aux transports franciliens, Pierre Laurent, tête de liste (PCF) du Front de Gauche en Île-de-France, a fait valoir le droit au transport à travers l’idée d’une zone unique pour tous les Franciliens au prix de la zone 1 et 2, le remboursement à 100 % des trajets domicile-travail par l’employeur et l’extension de la gratuité aux titulaires de la CMU, aux jeunes en formation et aux salariés à bas revenus.
Pour Pierre Laurent, il est d’abord nécessaire de rattraper « les retards sur investissements.
Et, dans un deuxième temps, on pourrait avancer sur la gratuité totale.
En premier lieu, menons la bagarre avec l’État qui reconnaît lui-même que le développement des transports dans la région nécessite des milliards ».
Des mesures que le Front de gauche chiffre à 4 milliards d’euros répartis entre la région, le Syndicat des transports d’Île-de-France et l’État.
Les transports, pris comme « piliers de la cohésion sociale », serviraient à réduire les frontières invisibles avec la création de 250 lignes de bus.
Par ailleurs, la cauchemardesque ligne 13 se verrait dédoublée.
Cela implique donc une réorientation des priorités du STIF.
Enfin un engagement clair et précis et bienvenu quand toutes les autres listes, à l'exception de celle du Front de gauche, font l'impasse sur cette attente majeure des clichois..
L’occasion pour Pierre Laurent de revenir sur le « grand huit », ce réseau de transports qui prend forme dans le cadre du Grand Paris sarkozyen.
« Dans ce projet, les stations seront éloignées de 5 à 8 km les unes des autres, cela signifie que des zones entières resteront isolées. Certes, le temps de transport entre les grandes zones d’affaires sera diminué mais le temps de trajet restera le même pour les Franciliens.
De plus, on ne sait rien du financement et du partenariat public-privé qui nous est annoncé.
C’est un projet conçu pour créer des zones spéculatives » grâce au droit de préemption que s’octroierait l’État dans un rayon de 1?500 mètres autour des gares.

 

FR3 et la ligne 13

L'enfer de la ligne 13 sur BACKCHICH INFO


Ligne 13, ça ne s'arrange toujours pas
envoyé par bakchichinfo

débat sur la ligne 13


Saturation de la ligne 13
envoyé par yaklicorne

Ligne 13 : les 4 scénarios

G. Schmaus La ligne 13 et le PLU

Ch. Garnier ligne 13 : les moyens existent!

Ligne 13 déficit d'information

A. Mendez : priorité au dédoublement de la ligne 13


Ligne13
envoyé par yaklicorne

Tags

This will be shown to users with no Flash or Javascript.

Tous les tags

La CGT communique

Blog des blogs