Agu_antvid.jpg
Siphonner l'électorat du Front National en multipliant les déclarations sur l'islam, l'immigration ou la fraude sociale : la stratégie, mise en musique par Nicolas Sarkozy en vue des présidentielles, est régulièrement jouée par son ministre de l'Intérieur Claude Guéant.
Contrairement à ce que prétendent certains à droite, le Ministre de l'intérieur n'a pas prononcé une banalité du genre « le bien est préférable au mal ou la justice à l’injustice ».
En utilisant sciemment le terme « civilisation », il s'est relié à tous ceux qui ont théorisé l'inégalité des races et des cultures.
Une chose est sûre: ce qui empêche le progrès de la civilisation partout dans le monde, aujourd'hui c'est le capitalisme, système inhumain ! L'avenir civilisé c'est le communisme.
Toutes les histoires contiennent leur part d'ombre. Ainsi, Pascal Boniface, directeur de l'Institut des relations internationales et stratégiques, relève : « La civilisation occidentale incarne peut-être la démocratie aux yeux de Claude Guéant, mais, de la colonisation à l'esclavage, sans oublier la Shoah, elle n'a pas toujours défendu l’humanité ».
En fait, le Ministre de l'intérieur a tout simplement voulu montrer du doigt un pseudo ennemi de l'intérieur, les musulmans, et reprendre honteusement les thématiques du Front national pour toucher ses électeurs.
Les dérapages de ce genre sont coutumiers à droite, du discours de Dakar dans lequel N. Sarkozy décrétait que les Africains n'étaient pas rentrés dans l'histoire à celui de Grenoble lançant la chasse aux Roms.
Les déclarations de M. Guéant permettent en outre de "déplacer le curseur sur une thématique autre que l'économie et le social, sur lesquels Nicolas Sarkozy est en grande difficulté.